La grande plateforme industrielle de Tanger et Tétouan monte en puissance

Les 5 zones industrielles du Nord du Maroc vont connaître des développements importants en 2014. Tanger Free Zone, qui  pilote la grande plateforme industrielle, s’appuie sur une réserve foncière de 5.000 hectares.  Dans un document récent de l’aménageur-développeur Tanger Free Zone – l’entreprise qui gère également les zones d’activités de Tanger-Med – liste les principales offres et disponibilités en termes de terrains pour l’industrie ou l’activité d’offshoring. Après le léger calme de 2011-2012, la stratégie de la grande plateforme industrielle (GPI) revient à la une.  

50 hectares de plus pour la TFZ en 2014

Selon le document mis à jour par les services de Mehdi Tazi Riffi, directeur général de la Tanger Free Zone, l’actuel TFZ avec ses 350 hectares est arrivé à saturation et 50 nouveaux hectares sont en cours d’aménagement. Ils seront livrables au 2ème semestre 2014. Ouverte en 1999, mais réellement entrée en activité en 2001, celle-ci abrite un nombre importants de sous-traitants pour l’automobile, l’aéronautique, l’électronique et la logistique. En peu plus de 10 ans d’activités, la TFZ est arrivée à se hisser parmi les zones industrielles réputées pour leur aménagement et leur qualité de service au niveau mondial. Selon M. Tazi Riffi, «20 à 25 hectares par an ont été occupés au cours de ces douze dernières années sur la TFZ et nous agissons afin de n’être jamais en rupture d’offre pour les investisseurs potentiels».  

La deuxième tranche de Tanger Automotive City dans un an

La nouvelle zone industrielle appelée à accueillir les industriels de l’automobile, Tanger Automotive City (TAC), et se situe au bord de l’autoroute en Tanger et non loin du port de Tanger-Med sur le territoire de la commune de Melloussa, face au site industriel de Renault. Erigée sur 300 hectares, la TAC dont une première tranche de 55 hectares est ouverte aux investisseurs depuis ce mois de septembre, est également située à proximité de la future ville nouvelle de Chrafate. « Une deuxième tranche de la TAC sera prête à accueillir de nouveaux bâtiments à l’automne 2014 dans 12 à 15 mois » indique le directeur général de la TFZ. Dans une large mesure, la TAC a vocation à remplacer la TFZ pour les futurs investisseurs d’ici 2020.  

Trois zones près de Tétouan bientôt opérationnelles

La 3ème zone industrielle d’importance se trouve au sud de Tétouan sur la route de Tanger. Elle se nomme Tétouan Park et sera étendue sur 150 hectares avec 13 hectares qui seront prêts au début de l’année 2014. Les 4e et 5e zones d’activités sont l’une commerciale et l’autre dédiée à l’offshoring. La première est en voie d’aménagement sur la commune de Fnideq et vise à servir le commerce de gros en capitalisant sur la proximité du port de Tanger-Med qui permet le transport et le transbordement de marchandises. TétouanShore enfin est située à Tétouan sur la route de Martil et s’étend sur 6 hectares avec, à présent, 22.000 m² de plateaux de bureaux aménagés pour les activités externalisés de centre d’appels. L’ensemble de ces aménagements font partie de la GPI, une stratégie d’étude et d’identification des besoins en zones industrielles ou zones d’activités, tel un projet de zone agro-alimentaire près de Larache par exemple. Le projet GPI se base sur une réserve foncière de près de 5.000 hectares situés dans une zone qui s’étend jusqu’à 80 km au sud de Tanger.
Share Button