La région de Tétouan

La région Tanger-Tétouan (en arabe : طنجة تطوان) est l’une des Subdivisions du Maroc » seize régions du Maroc. Elle se trouve à la pointe nord-ouest du Maroc, dans la chaîne montagneuse du Rif. Sa superficie est de 11 570 km2 pour une population de 2 470 372 habitants en 2006. Son chef-lieu est la ville de Tanger. La région est baignée par la mer Méditerranée au nord et l’océan Atlantique à l’ouest. Elle dispose d’une frontière avec l’Espagne, et plus particulièrement avec la ville de Ceuta.
Tourisme :  Les éléments historiques et naturels dont dispose la région Tétouan-Tanger favorisent la promotion touristique et inscrivent la région dans une position géostratégique.- On y trouve 16,6% des établissements hôteliers et 14% de capacité litière nationale. – Le tourisme balnéaire est relancé par les grands chantiers pour assurer l’équipement et l’infrastructure, notamment dans le cadre du Plan Azur.
Artisanat : La région compte plus de 306 coopératives, ce qui représente 7% des coopératives nationales et 6,6% de la totalité du chiffre d’affaire national. La politique de Rabat appuie le développement de ce secteur, notamment par le travail des centres d’artisanat à Tanger, à Tétouan et Chéfchaouen. Le but est de donner une importance à l’artisanat qui crée une économie durable.
Industrie : La région mise sur le développement de son industrie.- 6% du chiffre d’affaires national et 11% de la totalité des établissements industriels. – Exportations : essentiellement le textile et le cuir avec 52% et l’agroalimentaire avec 20%. – La région de Tanger dispose de plusieurs zones industrielles: Mghogha, Béni Makada Gzenaya, le nouveau port TangerMed près de Ksar Sghir et la Zone franche route de Rabat (Tangier Free Zone).
Agriculture :
La diversité climatique et géologique a permis le développement du secteur agricole.
– Population estimée à 37% de l’ensemble national.
– 30% de la superficie agricole totale du Maroc, soit 348.463 ha.
– Production industrielle de culture sucrière, concentrée dans le périmètre irrigué du Loukkos, province de Larache.
– Cultures oléagineuses : tournesol, arachide, olivier.
– Cultures maraîchères : concombres et fraises principalement.
– Elevage: très développé dans toute la région en complément de l’agriculture.
– Forêt : elle couvre près de 37% du territoire régional soit 424.850 ha. Les essences les plus présentes sont le chêne liège pour 131.875 ha et le chêne vert avec 35.096 ha, surtout dans la partie montagneuse du Rif où se trouve également une importante population de cèdres.
Education : La région dispose de plusieurs établissements universitaires et écoles supérieures permettant ainsi la formation dans tous les domaines.
Les principales universités et facultés sont les suivantes :
Université Abdel Malek Essaâdi :
Faculté des sciences à Tétouan
Faculté des lettres et sciences humaines à Martil – Tétouan
Faculté des sciences juridiques économiques et sociales à Martil
Faculté des sciences et techniques à Tanger.
Faculté polydisciplinaire.
Université des deux rois à Tanger.
Instituts supérieurs: ISITT, INBA, INSAS, ENSA, ENCG et EST.
Formation professionnelle:
La région Tanger-Tétouan offre toutes les informations générales dans toutes les Provinces de la région.
Office de formation professionnelle avec des programmes de formation continue pour les entreprises par le biais des centres de qualification professionnelle.
Instituts de technologie appliquée et instituts supérieurs de technologie appliquée.
Formation « à la carte » afin de répondre aux besoins spécifiques des entreprises.
Share Button