Tétouan : La nouvelle zone industrielle bientôt livrée

120 lots seront mis à la disposition des opérateurs au cours du deuxième semestre. Il s’agit là d’une zone conventionnelle dédiée aux PME de l’industrie légère. Tétouan   La nouvelle zone industrielle bientôt livrée   Mètre Carré   Le Portail de l'Industrie Immobilière Marocaine Le chantier de la nouvelle zone industrielle de la ville de Tétouan avance à bon train. Selon ses promoteurs, l’aménagement de la première phase du projet, qui s’étale sur 15 hectares, respecte son délai initial et devrait être ouverte à l’exploitation durant le deuxième semestre de 2014. À partir de cette date, près de 120 lots seront mis à la disposition des opérateurs. Elle est ouverte aux activités industrielles et logistiques relevant de tous les secteurs et toutes les activités, sans spécialisation pré-requise. La nouvelle zone étant développée et gérée par Tanger Free Zone (TFZ), son approche de gestion ne va pas différer de celle menée par ses sœurs aînées. À l’image de la zone franche d’exportation de Tanger, elle devra offrir les mêmes services. C’est le cas, par exemple, d’un guichet unique pour simplifier l’ensemble des procédures administratives, mais ne sera pas pour autant une zone franche. «Tetouan Park est un parc industriel plus conventionnel. Ce n’est pas une zone franche, mais plutôt une zone dédiée aux PME de l’industrie légère qui visent généralement le marché local», précise Mehdi Tazi-Riffi, directeur général de TFZ, porteur du développement de la grande plateforme industrielle de Tanger Med. D’une superficie de 156 hectares, la zone est située à 15 km de Tétouan en venant de Tanger et à moins de 80 km du complexe portuaire. Aujourd’hui, la localité qui abrite la zone, connue sous le nom de «Souk Kdim», se débarrasse progressivement de sa vocation première pour devenir une nouvelle zone industrielle qui devrait, selon ses promoteurs, donner un vrai coup de pouce au secteur industriel dans la région de Tétouan. Pour rappel, TFZ n’en est pas à son premier projet. C’est elle qui est derrière la zone franche d’exportation de Tanger, qui a démarré son activité il y a une dizaine d’années de cela, avec notamment deux secteurs de prédilection, l’aéronautique est l’automobile. Ce dernier représente aujourd’hui 80% du chiffre d’affaires à l’export qui s’établit, selon les dernières statistiques deTFZ, à environ 1.2 milliard d’euros, soit un peu plus de 12 MMDH. Toutefois, TFZ ne se limite pas uniquement à la zone franche de Tanger: elle englobe aujourd’hui d’autres zones industrielles à l’image de Tanger Automotive City qui a démarré ses activités fin 2013 avec 6 implantations à son actif, générant un investissement privé direct de 600 millions de DH.
Share Button