Tétouan: Une nouvelle zone industrielle en gestation

Tétouan  Une nouvelle zone industrielle en gestation - Leconomiste.comMalgré son nom, Souk Lakdim devra se transformer dès les prochains mois en une nouvelle plateforme industrielle de la ville de Tétouan. En effet, il est prévu d’y installer une zone industrielle de 156 hectares sur plusieurs tranches, de quoi donner un coup de fouet au secteur industriel de la ville. La plateforme s’insère dans le cadre du programme de mise en place de la zone industrielle de Tanger Med lancé en 2009. Il s’agissait de mettre en place une réserve foncière de 5.000 ha à moins de 80 km du complexe portuaire. Et Souk Lakdim en devra constituer la plus proche de Tétouan, après celle de Tétouan Shore. La zone sera dédiée à l’accueil de PME-PMI. Elle devra être un site généraliste, sans spécialisation prédéfinie. Y trouveront accueil des entreprises du secteur industriel, de transformation légère ou à forte valeur ajoutée, mais créatrices d’emploi et sans nuisances, selon le cahier des charges de cette zone. Des lots seront ainsi réservés à l’industrie manufacturière, à l’industrie légère, aux activités de commerce et enfin au tertiaire. Pour la première tranche de 24 ha, il est prévu de mettre en place 130 lots dont la commercialisation devra démarrer dès l’année prochaine. A noter que le site dispose d’une excellente desserte car directement adossé à la Route nationale (RN2) reliant Tanger et Tétouan. Il est à 20 minutes de l’aéroport de Saniat Rmel de Tétouan et à 70 minutes de celui d’Ibn Batouta de Tanger. Il est enfin situé à moins d’une heure du complexe portuaire de Tanger Med et à quelque 30 minutes de l’Usine Renault de Melloussa, ce qui en fait réellement une zone industrielle généraliste à la croisée des chemins. Cette zone devra être appelée de la sorte à une croissance rapide. Déjà l’offre au niveau de la ville de Tétouan en matière de terrains est saturée. L’essentiel de l’offre en terrains est réservé soit au résidentiel soit aux projets touristiques, de par la vocation de certaines régions de la ville. Seuls quelques espaces restent actuellement exploitables, comme c’est le cas de Souk Lakdim. La zone permettra de répondre à la demande actuelle qui est d’environ 5 hectares de terrains industriels par an. A rappeler que cette zone n’est pas la première du genre pour Tétouan. La ville accueille depuis 1980 une zone industrielle de 38 hectares sur la route de Martil. La zone dispose de 178 lots et le nombre d’emplois générés actuellement est d’environ 4.000 postes stables, même si les prévisions étaient plus optimistes. La zone a souffert de divers problèmes dont le plus grave a été le manque d’entretien de son infrastructure. En hiver, les routes, faute d’être réparées, devenaient de vraies pistes de boue. Elle accueille diverses entreprises du secteur textile et de la confection, de l’industrie métallurgique et de l’agroalimentaire. La zone industrielle de Souk Lakdim sera développée et gérée par la TFZ. C’est cette dernière qui est en charge au sein de TMSA de la mise en place du foncier industriel. D’ailleurs, la nouvelle ZI devra offrir les mêmes services que sa sœur aînée, la TFZ avec un guichet unique, de quoi simplifier l’ensemble des procédures administratives. TFZ, avec ses 500 hectares et un peu plus de 40.000 emplois créés en dix ans, est citée en référence. Un autre projet est en cours à Tétouan, c’est Tetouan Shore. Il s’agit d’un parc offshore dédié aux services liés à l’industrie et aux métiers de l’offshoring. Il s’étend sur un peu plus de 6 hectares à quelques kilomètres de la ville. La zone est déjà entrée en service en juin dernier. – See more at: http://www.leconomiste.com/article/901130-t-touan-une-nouvelle-zone-industrielle-en-gestation#sthash.aXZ0Sk6I.dpuf
Share Button